La résilience et le droit à l’erreur

Pourquoi le droit à l’erreur est-il important ?

Le droit à l’erreur est un facteur essentiel de la résilience.

D’abord, il permet de comprendre et d’intégrer que personne n’est infaillible. Cela s’explique notamment par le fait que chaque personne dispose de ses propres forces et faiblesses. Ensuite, il est primordial de ne pas percevoir ses échecs comme une fatalité mais plutôt comme une occasion de s’améliorer.

Le tout est de ne pas se laisser abattre, d’accepter et d’apprendre de ses erreurs. Un échec est source de rétrospection et d’amélioration, il doit être perçu comme une opportunité d’atteindre son objectif final. 

Comment tirer avantage d’une erreur ?

La première étape est toujours d’identifier la source de l’erreur, afin de comprendre comment et à quel moment nous avons échoué. Cette première étape est importante mais n’est pertinente que sous certaines conditions : rester optimiste et concilient, ne pas se décourager ni se blâmer. De cette manière, notre erreur deviendra une leçon et une source d’apprentissage.

5 stratégies pour transformer les erreurs en avantage 

Sans surprise, il est toujours plus aisé de dire les choses que de les faire. C’est pourquoi vous trouvez ici cinq conseils à mettre en place pour réussir à considérer vos erreurs comme des opportunités.

  1. Soyez indulgent avec vous-même. Votre échec d’aujourd’hui ne doit pas représenter l’échec de toute une vie. La culpabilité n’aura que des effets néfastes.

  2. Tirez des leçons. Chaque erreur doit être vue comme une opportunité d’apprentissage et constitue une leçon à retenir à l’entreprise d’actions futures.

  3. Assumez vos faiblesses. Vos erreurs doivent vous permettre de repérer vos faiblesses et de les assumer. Ainsi vous pourrez mieux anticiper et éviter d’éventuelles futures erreurs en y prêtant davantage attention.

  4. Reconnaissez vos points forts. Comme pour vos faiblesses, vos erreurs révèleront vos forces. Prenez-en conscience et utilisez-les à votre avantage.

  5. Construisez votre avenir. Prenez du temps pour une rétrospection et une prise de recul. Cela ne pourra que mieux vous remettre sur le droit chemin et une meilleure lancée !

Restez optimiste. Comme le disait Thomas Edison : 

« Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10 000 solutions qui ne fonctionnent pas ».