La désintoxication digitale : définition et conseils

Qu’est-ce que la désintoxication digitale ?

La désintoxication digitale, plus souvent appelée détox digitale, correspond à une période d’abstention partielle ou totale de tout outil numérique. Son objectif est que celui qui l’entreprend puisse retrouver les plaisirs simples du quotidien à travers les objets, la nature et les personnes qui nous entourent, dans un but de retour aux essences de la vie. Cela amène l’individu à un retour aux sources, en quête de son bien-être personnel.

Pourquoi faire une détox digitale ?

La détox digitale permet à l’individu de se couper du monde virtuel empli d’artéfacts. En effet, chacun est libre de ce qu’il poste (ou non) sur les réseaux sociaux, ce qui pousse les gens à ne montrer uniquement les éléments positifs voire enviables de leur vie. En conséquence, cela devient presque un concours, une course à celui qui obtiendra le plus de likes, de commentaires, d’abonnés,… créant une anxiété sans fin, affectant estime et confiance en soi puisque la comparaison est constante. Les réseaux sociaux ont un effet néfaste sur le bien-être des individus.

La détox numérique a donc pour effet de réduire les aspects négatifs que nous percevons à travers le web, mais aussi de rappeler le bien-être que nous pouvons trouver dans la simplicité de ce qui nous entoure. Par exemple, plutôt que de poster une photo de son assiette sur les réseaux dans l’attente de likes, pourquoi ne pas simplement profiter de notre repas entre amis ? De plus, cette déconnexion digitale renforce le degré de concentration sur ce que nous sommes en train de faire, permettant un plus grand plaisir de l’instant et éventuellement une meilleure performance s’il s’agit d’un instant de travail.

Les effets de la désintoxication digitale seront d’autant plus efficaces et positifs si la période de détox est menée sur le long terme.

Typologie

Plusieurs types de désintoxications existent, ce qui permet à chacun de choisir celle qui lui convient le mieux et lui rend le meilleur équilibre.

  • L’immersion totale 

L’individu choisit de s’exiler des plateformes numériques pour une période allant de trois jours à trois semaines. Au plus l’abstention est longue, au plus elle est difficile mais au plus les résultats sont garantis.

  • La détox périodique

La coupure avec les outils numériques est discontinue mais régulière. En d’autres termes, l’individu décide d’une période de la journée durant laquelle il se déconnecte de tout réseau social, et ce tous les jours.

  • La détox sélective

Plutôt que de se retirer de tous les médias, l’individu choisit de faire un sélection. Ainsi il peut décider d’évincer les réseaux sociaux qui lui sont les plus néfastes sans se retirer de toutes plateformes virtuelles pour autant.

  • La détox en tant que destination

Durant vos vacances, la connexion aux multimédias n’est plus au programme. Fini de poster vos photos de voyage, à partir de maintenant vos vacances sont pour vous et plus pour les autres.

  • Le jeûne du contenu

De loin la méthode la plus radicale, il s’agit de se couper de tout ce qui se passe dans le monde en se supprimant l’accès aux ressources numériques mais aussi à la version papier, tel que le journal, les livres ou encore les magazines.

Top 15 des conseils pour réussir sa détox digitale 

Avant d’entamer une désintoxication numérique, il importe de connaître ses limites et d’en avoir conscience. Inutile de se fixer des objectifs inatteignables, au risque de perdre toute motivation et d’abandonner rapidement. Maintenant que cette précision a été faite, voici 15 conseils pour réussir une détox digitale.

  1. Faites le point. Menez une auto-analyse pour savoir à quel point le numérique impacte négativement votre vie.

  2. Fixez-vous des règles et tenez-vous y. D’où l’importance de vous connaître et d’instaurer des objectifs réalisables.

  3. Ayez un réveil progressif. Utiliser son smartphone comme réveil est souvent trop agressif en raison de la luminosité du téléphone. Un réveil traditionnel suffira pour vous réveiller.

  4. Osez demander de l’aide. Si votre propre force mentale n’est pas suffisante, vous pouvez toujours demander à l’un de vos proche de vous aider : il vous fait une remarque à chaque fois que vous entravez vos règles. Au besoin, vous pouvez aussi demander à ce même proche d’utiliser internet pour vous si cela est vraiment nécessaire

  5. Ne faites qu’une seule chose à la fois. Inutile d’ouvrir plusieurs programmes, vous ne saurez de toute façon pas tous les utiliser en même temps. De plus, en n’ayant qu’une fenêtre ouverte à la fois, votre concentration sera d’autant meilleure.

  6. Enlevez toutes vos alertes. Essayez d’enlever vos sonneries en mettant en muet votre smartphone ou bien éteignez le tout simplement. De même, n’hésitez pas à tout simplement supprimer la sonnerie de vos notifications.

  7. Ne gardez que l’essentiel. Réfléchissez un instant si vos applications ont une réelle utilité, si vous en avez vraiment besoin. Et supprimez-les en fonction.

  8. Fixez-vous des pauses. Régulièrement éloignez-vous de tout ce qui est digital, déconnectez-vous du numérique pour mieux vous reconnecter au sens de la vie.

  9. Désignez des zones sans Wi-Fi dans votre maison. Ainsi, avec les personnes vivant sous votre toit, vous définissez les moments pendant lesquels vous vous dédiez entièrement aux autres pour profiter du temps ensemble.

  10. Faites des outils numériques un moment de partage. Si vous êtes sur YouTube ou si vous regardez des photos, partagez ces pages avec votre famille pour ouvrir la communication.

  11. Privilégiez les rencontres physiques. Plutôt que de s’appeler, s’envoyer un mail ou même un message, pourquoi ne pas se voir et discuter en face-à-face ?

  12. Demandez-vous “pourquoi ?”. Se questionner sur ce besoin d’être hyperconnecté vous aidera à résoudre plus facilement le problème à la base.

  13. Comptabiliser vos heures d’écran. Chez certains, cela pourra faire l’effet d’une gifle. Comparer le temps passé face à un écran par rapport au temps d’utilité va certainement remettre en question votre taux d’utilisation du numérique. Rentabilisez votre temps face aux écrans et mettez le temps « gagné » à profit pour vous déconnecter. Des applications permettent de calculer ce ratio à votre place.

  14. Partez en “détox digitale”. Il s’agit de séjour lors duquel vous êtes déconnecté de tout réseau social, dans le but de se reconnecter avec son corps et son esprit.

  15. Reprenez les vieilles habitudes. Rappelez-vous comment vous faisiez avant l’ère du numérique.

En conclusion, n’oubliez pas de faire un retour aux sources de temps à autres en profitant des petits plaisirs de la vie. Et surtout, ne devenez pas esclave de vos outils numériques.