Connectivité

La connectivité, engendrée par l’invasion massive des technologies de l’information et de la communication, poussée à son paroxysme, peut provoquer chez les travailleurs un phénomène d’hyperconnexion. L’hyperconnexion est définie comme un besoin irrésistible, presqu’assimilé à une addiction, d’être connecté à Internet. De ce fait, elle peut provoquer chez les travailleurs divers troubles afférents au burnout tels que le stress, l’anxiété, mais aussi des frontières de plus en plus poreuses entre vie privée et vie professionnelle.

Conséquences de l’hyperconnexion sur la vie privée et sur le travailleur

connectivité

L’irruption des objets connectés tels que l’ordinateur portable, le smartphone, les tablettes, etc. dans notre quotidien ont eu pour conséquences de créer une culture d’accessibilité totale, y compris en dehors des heures de travail. En effet, le travailleur hyperconnecté pourra notamment ressentir le besoin de se connecter afin de vérifier et traiter les demandes urgentes éventuelles.

Ces frontières de plus en plus poreuses entre vie privée et vie professionnelle peuvent avoir un réel impact sur le bien-être du travailleur. En effet, les travailleurs hyperconnectés sont bien plus sujets au stress et à l’anxiété provoquant alors un risque de burnout plus élevé, des troubles du sommeil, un épuisement mental ou encore une surcharge cognitive.

Ces impacts sur la santé des travailleurs peuvent s’avérer très couteux pour l’entreprise en produisant notamment une diminution de la productivité ainsi qu’une augmentation de l’absentéisme et du turnover.

Quelles solutions envisager ?

La législation belge en vigueur ne prévoit pas encore de droit à la déconnexion comme nos voisins français qui préconisent des temps de repos et de congé en suffisance afin de garantir l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle et familiale ainsi que la protection de la santé des travailleurs. Néanmoins, une loi parue en 2018 demande aux entreprises d’organiser des concertations sur la déconnexion. Il s’agit d’une négociation entre partenaires sociaux afin de trouver un accord sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

 

solution hyperconnxionDes solutions miracles n’ont donc pas encore été trouvées pour contrer les effets délétères de l’hyperconnexion. Cependant, il peut être intéressant de mettre en place dans son entreprise des messages de réponses automatiques en dehors des heures de travail, des programmes de digital detox, des formations au bon usage des TICs ou encore d’instaurer plusieurs pauses obligatoires durant la journée.